Lisa Vanho

Intro  Sculpture  Dessin  Autre réalisation  Exposition  Presse  Bio/Contact


            







Lisa Vanho

Poitiers - FRANCE
   
+33(0)5 49 19 60 80

+33(0)6 12 30 60 71

lisa.vanho@wanadoo.fr








1976  Naissance à Châtellerault (86), France
2002  Diplôme National Supérieur d'Expression Plastique à l'école des beaux-arts de Tours (37)
2008  Prix "Les Découvertes" de Maison&Objet, Paris
2009  Deux commandes de claustra du magazin de mode Tomorrowland, Tokyo, Japon
2011  Bourse à la création plastique de la Région Poitou-Charentes
2015 Aide à la production du Fonds Culturel Arts&Ouvrages Paris
2015 Commande de claustra de Center Parcs (86)
2019  Aide à la production de L'AFPA Châtellerault

La construction de mes sculptures et dessins s’apparente à celle des rêves, elle ne répond à aucune logique : les choses arrivent par hasard, d’une manière incongrue. Les situations sont loufoques, les histoires sans queue ni tête. Les objets, animaux et végétaux se mélangent et forment des êtres hybrides. L’ensemble se lit comme une énigme, une devinette dont la solution peut se trouver dans le titre de l’œuvre.

 Le titre est aussi important que l’œuvre elle-même, puisqu’il lui donne tout son sens. Les formes plus ou moins abstraites deviennent choses précises. Le spectateur découvre une histoire drôle et absurde cachée, puis, l’envie lui vient de deviner les titres des autres pièces. Chaque sculpture est alors à décoder. Mon travail est une forme visuelle de la plaisanterie, comme une devinette imagée avec une chute, un dénouement qui déclenche l’étonnement, l’amusement. Ces scénarios improbables plongent le spectateur dans un imaginaire burlesque et fantasque.

Chaque œuvre est composée de plusieurs éléments hétéroclites : il n’y a pas de tête, parfois une jambe, ce n’est pas un personnage, ni une machine, ni un véhicule, ni un animal, c’est tout à la fois. C’est un échantillon du monde, de ce qu’il contient… un monde sans dessus-dessous. Dans la promiscuité, chaque élément se trouve une place et s’harmonise avec son voisin inattendu. Par amour du guingois, de l’objet comique et ridicule, je crée un doux chaos. De ce désordre résulte une nouvelle façon de voir les choses, sous l’angle de la dérision, de l’ironie. L’humour est une manière distante de percevoir ce qui m’entoure. Pour moi l’art sert à accentuer le côté irrationnel et drolatique de la vie.